Et le deuxième, alors ?

[Article qui date de 2015 … je me souviens tellement des sentiments que je ressentais alors. Voilà mes premières prises de positions et écrits « engagés » ! Déjà, écrire était une manière de faire passer des messages qui me tenaient à coeur. ]

Les gens sont drôles (ou pas). Ca commence après le mariage. Après la première année où on vous laisse généralement un moment de répit, les questions et remarques se font de plus en plus pressantes sur le moment où on verra votre ventre s’arrondir. Le moindre verre d’alcool est traqué, le plus petit mal de coeur est sur-interprété. Gare à vous si, en lendemain de soirée vous préférez prendre un Coca ! Que penser de cette insistance de l’entourage quand on connaît le nombre de femmes qui ne tombent pas enceintes aussi rapidement qu’elles le désirent ? J’ai toujours trouvé que c’était un peu dur et mal placé, surtout quand c’est fait sans véritable bienveillance … (oui car ne crachons pas dans la soupe non plus, il arrive que certaines taquineries soient drôles aussi !)

En fait, je pensais que ce serait terminé une fois enceinte, et qui plus est une fois déjà maman, ou en tous cas que je retrouverais ce moment de répit de la « première année ». Et bien pas du tout ! Depuis 4 mois ça recommence, et de façon récurrente. En vrac : « Et le deuxième ?« , « Bon, et le deuxième, vous y pensez ?« , « C’est bien des enfants rapprochés, ils peuvent jouer ensemble« , « Moi je pense qu’une fois que tu es dans les couches, hop, tu les fais tous et après t’es tranquille » (à mon sens le pire argument au monde), et j’en passe … Hier soir, sur une soirée avec 30 personnes je pense que 10 m’ont sorti ce genre de phrases. Je souris et je baragouine un truc inaudible pour m’en sortir avec une pirouette.

Mais du coup ce soir, j’ai eu envie de répondre ce que je n’ose pas forcément faire sur le coup :

Chers tous, Comment vous dire… Comment vous dire que je ne rêve que d’une chose c’est de (me) retrouver (mon corps) … Que je n’ai qu’une envie c’est de profiter de mon bébé et de la voir se développer sans avoir la tête dans les toilettes … Que nous n’avons qu’une hâte avec mon mari c’est de pouvoir nous refaire de longues soirées en amoureux … Que j’aimerais que l’année 2015 se passe sans nausées, sans malaises et sans alitement forcé, et AVEC des vacances d’été … Que j’aime tellement remettre des talons, ressortir sans avoir l’impression que je vais exploser, et que mes jambes et mon dos ne me portent plus … Qu’enfin on dort mieux, on se remet tout juste des trois premiers mois, et que c’est le pied … Que j’ai déjà du mal à m’organiser avec un petit bout, alors avec deux là, je ne vois pas le truc … enfin pas tout de suite Que je suis si bien sans mes sautes d’humeur et mes variations d’hormones … Que j’aime tellement d’amour ma Petite I que je veux lui consacrer tout le temps que je peux … Que moi j’ai aimé ne pas être trop proches en âge de mes soeur et frère (même si 4 ans et demi et 9 ans c’est un peu long, je vous l’accorde) … Et puis que non, je n’ai pas envie d’user tout mon soûl de couches en une fois … ;)

Pourquoi vouloir à tout prix la faire devenir grande soeur aussi vite ma Petite I ? Laissez-moi savourer bon sang !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s